Nathalie Amiot

Les p’tits tableaux de Nat

 

un p’tit mot !!! 21 mars, 2011

Classé dans : — nathalieamiot @ 19:27

La peinture est à cette artiste ce que la nature est au paysage.
Toutes deux ne se dévoilent pas uniquement sous la lumière du jour, une fois perçues, leur impact est présent même les yeux fermés. Ce n’est pas là un phénomène mais plutôt ce que Bergson appellerait un noumène : ces choses imperceptibles que l’on ressent telle la force qu’oppose un arbre sous le vent. Cette énergie est partout, elle est en toute chose. Elle se manifeste par le biais de la matière. L’Homme en est une. Au même titre qu’à travers un minéral, un végétal ou encore un animal cette force agit de manière subtile, seuls des niveaux de consciences très élevés savent la contrôler.
Pour le commun des mortels elle ne fait que l’habiter, sans rien dire, sans broncher si ce n’est faire monter la sève, scintiller les diamants, battre les coeurs sans pour autant que l’esprit ait à s’en préoccuper. Essayez donc de prendre vous même en charge votre rythme cardiaque…
Nathalie contemple la nature dans une bulle depuis sa plus tendre enfance. Aujourd’hui elle y est encore reliée comme un embryon à sa mère, partageant le moindre affect, le même courant d’énergie. Comme un fruit se détachant de sa branche, la peinture de Nathalie émane d’elle exprimant à nouveau ce qui les unit : un paysage coloré de ses émotions, de ses ressentis, en somme une nature picturale.

Amour Chammartin

 

2 Commentaires

  1.  
    Clark
    Clark écrit:

    J’aime vraiment votre article. J’ai essaye de trouver de nombreux en ligne et trouver le v?tre pour ¨ºtre la meilleure de toutes.

    Mon francais n’est pas tres bon, je suis de l’Allemagne.

    Mon blog:
    rachat credits ou simulation de Rachat de credit

  2.  
    Vincent
    Vincent écrit:

    Il est difficile d’exprimer par écrit toutes ces émotions Bohême, « champêtre » ou plus sombre en outre les couleurs.
    J’adore cette expression très personnelle de ta perception. En harmonie à ton âme.
    Assimilant les « éléments »de la vie , des matières nobles, qui font la richesse et la beauté de ce que l’on ne perçoit plus dans notre nouveau monde de béton.
    Des sentiments simples, pures, aérés, des vues et « odeurs » oubliées ou méconnues. Le touché. La perception des sens, et des éléments.
    Quelque part tout aussi sombre d’émotion, d’un jardin d’Eden n’ayant pas trouvé son propre Eden.

Commenter

 
 

l'atelier merveilleux de ga... |
atelierisa |
Héros Peace Maker |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | peace and love
| LA DANSE ET MOI, LES AUTRES...
| imagesnumeriques